mardi 2 mars 2010

Au bout du Nirvana




Les yeux vides, j'ai rabattu le voile
Sur le lit d'un roman inachevé
Laissant échapper des milliers d'étoiles
Instants fragiles, bonheur préservé

Par-delà les années qui l'ont vu naître
Survolant l'image couleur sépia...
Par-delà mon coeur, du fond de mon être
Revit mon rêve au bout du nirvana...

Mon très cher Amour, comme un parchemin
Le temps a déposé sur notre histoire
La patine amère des lendemains...
Laissant en nos yeux ce reflet de moire,

Etincelant, qui nous précipitait
Dans une étreinte passionnée, brûlante
Comme ce feu ardent qui nous consumait,
Transcendait, laissant nos âmes vibrantes

Et nos coeurs haletants de cet amour...
Amour perdu dans la valse éphémère
Aux notes de musique en contre-jour,
Je t'ai laissé au vent de mes chimères...

Par-delà les années qui l'ont vu naître
Survolant l'image couleur sépia...
Par-delà mon coeur, du fond de mon être
Revit mon rêve au bout du nirvana...

*

PatriciaM © 00038155

à D. H.

300485-081005

4 commentaires:

  1. Nirvana qui illumine les ténèbres de l'âme ... Libérateur de l'esprit ?

    RépondreSupprimer
  2. lily of the valleysam. avr. 28, 01:47:00 PM

    Qui a laissé l'autre ? Lui ? Cetainement. S'il en était autrement vous n'auriez pas pu nous livrer ce souvenir d'une douleur enfin pacifiée. Très amicalement. Lily

    RépondreSupprimer
  3. C'est tellement beau et je l'aime vraiment...

    l'art est un voyage
    dans l'âme
    et ces mots
    si peu
    mais un poème
    si fort
    n'a pas besoin
    de nombreux mots...

    RépondreSupprimer
  4. Isil, Lily, Suédoise...Merci à vous, je vous retrouve d'ici un mois.
    Ces quelques mots avant mon départ, je les emporte avec moi.
    A bientôt

    RépondreSupprimer

Espace de partage. N'hésitez pas à le remplir.
Commenter ? C’est la clé du pouvoir … mais c’est tout un art
!