dimanche 8 juin 2014

Ce jour entre tous








Ave Maria de Gounod - Nana Mouskouri




Je ferme les volets sur un dimanche gris
Une tristesse avide en mon âme se glisse...
Du fond du souvenir ce jour amer esquisse
Les traits devenus flous d'un visage chéri

Exsangue sur le drap...Dieu ! Que n'ai-je compris
Ou bien voulu croire que du fond de l'abysse
Où déjà tu gisais, le destin s'accomplisse
Et dépose sur toi, et dans mon coeur meurtri

Ce morne silence que plus jamais ne brise
Le moindre écho de voix qui pourtant, s'éternise
Au-delà de l'absence, au-delà du néant...

Et ce jour entre tous, par l'Ave Maria
Irradiée d'amour à ce sublime chant
Je verrai ton sourire à travers ton aura...


*

A ma Mère...

© Patricia M. 00038155

*

7 commentaires:

  1. J'entends au-dessus de moi dans les cieux les anges qui chantent entre eux. Ils ne peuvent trouver de mots d'amour plus grands que ceux-ci...

    RépondreSupprimer
  2. Merci Dune pour ces mots en ce jour anniversaire...

    RépondreSupprimer
  3. j'y ai pensé en souhaitant son anniv' à ma mère sniff !

    RépondreSupprimer
  4. Tu as un talent merveilleux, celui d'avoir les mots justes, de savoir les meler entre eux pour toucher le coeur, j'ai compris ta douleur, et l'Avé Maria est le plus bel accompagnement.
    Merci.
    Bises
    Nath.

    RépondreSupprimer
  5. Merci Nath, c'est le but recherché même si pour ce poème en particulier, les mots sont venus d'eux-mêmes...
    Je t'embrasse :)

    RépondreSupprimer
  6. Réponses
    1. Merci à vous et pardon pour le retard...

      Supprimer

Espace de partage. N'hésitez pas à le remplir.
Commenter ? C’est la clé du pouvoir … mais c’est tout un art
!